Mots-clefs

L'Hermite - blog de critique littéraire

À l’heure où Gallimard réédite en Folio des extraits du Journal de Gide, il est bon d’évoquer ce Traité du Narcisse, court texte écrit en 1891, qui constitue une méditation sur la nature de la poésie et de l’écriture. Cet essai est caractéristique d’une première période de Gide, période où il fréquente assidûment les héritiers ou les tenanciers de la poésie symboliste, parmi lesquels Mallarmé et Valéry. Le Traité du Narcisse est doublement exemplaire, dans la mesure où il est à la fois un résumé, un condensé de l’esthétique et des enjeux poétiques d’une époque, et parce qu’il offre au lecteur une vision puissante de l’art et de l’écriture. en l’espace de quelques pages élégantes, Gide trace une généalogie de l’acte de poésie, l’acte de « faire » (étymologiquement) en le rattachant à une interprétation métaphysique de l’histoire et du monde.

Intitulé en hommage d’une figure mythique devenue patron de l’écriture

View original post 1 271 mots de plus

Publicités