Le Journal de Jane

« Vous croyez que la télévision, c’est pas de la prostitution ? », demande Philippe Soupault vers la cinquième minute au journaliste ahuri avant d’aborder le vif du sujet : le Surréalisme. On a beau savoir que c’est possible en théorie, les parcours exempts de compromissions avilissantes sont suffisamment rares pour qu’on prenne le temps de s’y arrêter.  Le récit de ce que le vieil homme élégant appelle un « ratage » est un grand moment de télévision (que le journaliste lourdaud ne parvient pas à plomber). A regarder ici.

(via Shige)

View original post

Publicités